Stichting Garantiefonds Reisgelden logo

✓ Très bien notés par nos clients

✓ Personnel francophone sur place

✓ Bon service, prix bas

Voir l'offre de voyages

Parc National des Aberdares

De part ses montagnes, ses forêts tropicales, ses landes et la possibilité d’y faire de grandes randonnées, le parc des Aberdares diffère des parcs habituels de la savane. Ici, vous pourrez profiter des  parcours de safari mais en alternant avec de belles randonnées à la poursuite des  chutes d’eau du parc. En outre, ce parc a une faune abondante. Le parc est une zone protégée située dans la chaîne de montagnes des Aberdares, à l’est de la vallée du Rift et à 100 kilomètres au nord de Nairobi.

Les Aberdares ont été créées en tant que parc national en 1950 et couvre une superficie de 766 kilomètres carrés. Le parc connaît de nombreux paysages différents, des hauts sommets (jusqu’à 4000 mètres) aux vallées profondes. Par conséquent, les températures varient également. Dans l’ensemble, c’est un parc très vert avec des ruisseaux, des chutes d’eau pouvant atteindre 300 mètres de haut, des forêts tropicales et des forêts de bambous.

La panthère noire

De nombreux animaux errent dans et autour des forêts ici. Éléphants, lions, léopards, chiens sauvages d’Afrique de l’Est, bushbucks, girafes, babouins, buffles… Le parc abrite également une grande population de rhinocéros noirs de l’Est et plusieurs espèces d’oiseaux en voie de disparition.

Si vous êtes très chanceux, vous pourrez même voir la panthère noire – puisqu’en 2018, elle a été photographiée ici pour la première fois depuis un siècle. Leur fourrure noire est le résultat du mélanisme – le contraire de l’albinisme – qui entraîne un surplus de pigments dans la peau ou les poils. Les léopards à pelage noir vivent en Afrique et en Asie, et les jaguars à pelage noir en Amérique du Sud. Ils sont rares, puisque sur une portée, seul un petit peut être noir. Au total, on estime que 11 pour cent des léopards et des jaguars naissent noirs.

Histoire

Ce parc est également l’endroit où, dans les années 1950, la princesse Elizabeth a appris que son père, le roi George VI, était décédé et qu’elle était devenue reine. Elle séjournait alors au célèbre Treetops Hotel, l’un des deux hôtels du parc. Il est toujours ouvert aux clients, tout comme The Ark, l’autre hôtel du parc des Aberdares. Entourés de points d’eau et disposant même d’une zone d’observation souterraine, ces hôtels permettent d’observer de nombreux animaux. Un système d’alarme spécial vous avertit lorsque vous êtes dans votre chambre et qu’un animal particulier passe par là.

Moins glamour, la chaîne de montagnes des Aberdares est le lieu où s’est déroulée la rébellion des Mau Mau dans les années 1950. Les colons européens ont vu cet endroit comme étant parfait pour la culture du thé, du café, du blé et des fleurs. Avec l’autorisation du gouvernement colonial, ils se sont emparés de la campagne, mais en faisant peu de cas des coutumes et de la culture locales. Cela a créé un ressentiment qui a conduit à la rébellion. Le chef des Mau Mau connaissait bien la forêt et l’utilisait comme quartier général et comme cachette jusqu’à ce qu’il soit retrouvé dans les années 1950.